Choisis ton camp, camarade !

  • Par clopine
  • Le 28/01/2016
  • Commentaires (0)

Artaud a écrit l'ombilic des limbes... Eh bien, moi, aujourd'hui, c'est la douleur des lombes, autrement dit le redoutable lumbago, qui me vrille et me cloue au lit, comme le papillon cloué par l'entomologiste.

 

Ca a quand même quelque chose de bon : me faire prendre conscience de  l'interactivité absolue des différentes parties de mon corps. Me voici droite, sur mes deux jambes, la douleur contenue et tapie dans mon rein. J'ouvre les bras : la douleur fuse. Me voici allongée, calée, sans autre souci que mon inhabituelle attention à mes gestes. Je tourne la tête : malheureuse ! c'était justement cela, qu'il ne fallait pas faire...

 

Paraît que j'en ai pour quelques jours, seulement. Je sens que ça va me paraître long !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.