Déruchage...

Du coup, l'idée émise tout juste hier  a fait son chemin : un petit dérushage des images prises l'année dernière - je sais que c'était août, parce que c'est le mois où France Cul rediffuse les cours de l'université d'été d'Onfray - , un recours à ce vieux loup de mer d'Henri Texier (son nouvel album en hommages aux indiens d'Amérique est juste parfait), un réalisateur préféré, favori et surtout... unique, disponible pour cause de pluie de printemps, et voici un clip-clap sur le travail des abeilles, après la récolte...

Et je peux vous dire que dans le genre "recyclage", les insectes nous battent à plate couture. Franchement, ce n'est vraiment pas leur faute si les abeilles disparaissent : parce qu'à part les poisons variés que l'agriculture "moderne" leur injectent, elles sont vraiment capables d'absorber tout le reste !