Victor et Johnny

  • Par clopine
  • Le 03/04/2017
  • Commentaires (0)

Très joli moment suspendu, hier, à Saint Wandrille : on y évoquait, autour d'une déambulation près de la célèbre Abbaye, l'enterrement de Victor Hugo. Etait-ce le temps (clément) la jeunesse des deux amoureux (Clopinou et sa nouvelle compagne) qui nous accompagnaient Clopin et moi, l'allégresse du printemps - ou l'habileté des comédiens et l'adéquation de la forme du spectable et du propos ?

En tout cas, j'ai pensé que les funérailles nationales de Victor -deux millions de personnes tout de même- permettaient de relativiser le dix-neuvième siècle : parce que, finalement, au vingt et unième, quelles funérailles nationales aurons-nous ?

A part, bien entendu,  celles de Jonnhy Hallyday ?

Soupir...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.