Encres sympathiques

  • Par clopine
  • Le 20/04/2017
  • Commentaires (0)

Je déchiffre de mieux en mieux les messages écrits à l’encre  sympathique du quotidien. Celle avec laquelle sont tracés les mots « C’était mieux avant », qui cachent,  d’évidence,  le vrai message : « J’étais mieux avant »

 

Je ne veux pas dire du mal de mon jeune temps : c’était génial d’avoir 20 ans en 1975,  de tenter de « vivre autrement » et de « jouir sans entraves », de se battre (littéralement, hein, via les manifs musclées et les bourrades reçues)  pour les droits des gays et des femmes,  exiger l'égalité et le changement de point de vue (savez-vous que, dans la première version de « Bonne nuit les Petits », « Pimprenelle » s’appelait « Péronnelle », car une petite fille ne pouvait être perçue que de manière dévalorisée, en face  du sage petit Nicolas ?) . Mais même si, perso, j’échappais à la chape de plomb ancestrale qui pesait sur le sort des filles, et j’avais dû m’enfuir à toutes jambes de mon milieu d’origine pour ça, n’empêche que le gros de la société, lui, était encore englué de conservatisme patriarcal.

Alors, avoir 20 ans aujourd’hui, et malgré tout – (tout : le monde à feu et à sang, les régressions de toute part, la folie de la mondialisation comme énième avatar du capitalisme, et la banquise qui fond-) ça m’aurait bien plu aussi.

De mon temps, par exemple, les artistes  filles étaient rarissimes, qui jouaient d’un instrument de musique. Pour 100 chanteuses, combien de musiciennes ? Nous n’avions pas le droit non plus, sur scène, de manier l’humour : pour une Sylvie Joly ou une Zouc (géniale, cette dernière), combien de rôles enfermés, stéréotypés ? La réplique sanglante, le rire, la dérision, tout cela était masculin…

Quand aujourd’hui je vois par exemple Salut Salon, j’ai comme un regret qui tressaille au tréfonds : ça doit être jouissif, finalement, d’avoir 20 ans au vingt-et-unième siècle, et d’être femme, talentueuse, intelligente et drôle. Tout ce que j’aurais finalement loupé, mais ça, je le pense et l’écris à l’encre pas sympathique du tout…

 

(et Bravo et Salut, Salon !)

https://youtu.be/BKezUd_xw20

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×